SPITZER Walter

Né en 1927 à Cieszyn, en Pologne. Pendant la 2nde Guerre mondiale, il est prisonnier des camps de concentration d’Auschwitz, GrossRosen et Buchenwald, dont il est rescapé entre autres grâce à son talent artistique. En 1945, il s’installe à Paris, où il étudie à l’École Nationale des Beaux-Arts. Dans ses oeuvres, nous retrouvons souvent la thématique des camps et de la guerre. Il est également scénographe pour le théâtre, ainsi que l’auteur du célèbre monument commémoratif de la rafle du Vel’d’Hiv au square de la Place des Martyrs Juifs du Vélodrome d’Hiver (Paris 15e).