Jan Wiktor Sienkiewicz

Professeur Jan Wiktor Sienkiewicz, historien de l’art et critique d’art.
Département d’Histoire de l’Art et de la Culture
Institut de l’Histoire de la Culture et de l’Art Polonais émigré.
Université Nicolas Copernic

 

Spécialiste dans le domaine de l’histoire de la culture et de l’art polonais émigré du XIX au XXIe siècle. Fondateur et directeur de l’Institut d’Histoire de la Culture et de l’Art Polonais Emigré au département d’Histoire de l’Art et de la Culture de l’Université Nicolas Copernic à Torun (Pologne). Professeur de l’Université Polonaise à l’étranger à Londres (Angleterre).

Depuis 1989, il mène des recherches sur l’art polonais et européen des XIXe, XXe et XXIe siècles, en particulier sur l’art polonais et la vie artistique polonaise à l’étranger après 1939.

Dans les années 1981-1987, il étudie le droit et l’histoire de l’art à l’Université Catholique de Lublin. En 1992, il obtient le titre de docteur en histoire de l’art et en 1998, le titre de docteur habilité dans le domaine de l’histoire de l’art contemporain.

Jusqu’en 2006, il travaille comme professeur d’histoire de l’art à l’Université Catholique Jean Paul II à Lublin, et dans les années 2006-2009, à l’Université Cardinal Stefan Wyszynski de Varsovie.

Depuis 2010, il dirige le seul institut au monde d’Histoire de la Culture et de l’Art Polonais Emigré à l’Université Nicolas Copernic à Torun.

En 2014, il reçoit le titre de professeur de sciences humaines de la part du Président de la République de Pologne.

La plupart des publications de Jan Wiktor Sienkiewicz traitent d’un sujet absent de la littérature spécialisée jusqu’en 1989 : elles cherchent à rendre (d’abord par la reconnaissance, puis l’évaluation systématique et la critique) au travail (en particulier dans le domaine des Beaux-Arts) des artistes polonais émigré la place qui lui revient dans l’histoire de l’art polonais. Il s’intéresse également au rôle et à la participation de ces artistes dans l’art des pays qui sont devenus leur nouvelle patrie.

Dans les années 2000-2003, il a dirigé un projet intitulé « Les galeries polonaises à Londres après la Seconde Guerre mondiale » subventionné par le Comité de Recherche Scientifique. Depuis 2012, dans le cadre du Programme national pour le développement des sciences humaines, il dirige une équipe de recherche pour le projet « Inventaire et développement des legs d’archives et des collections des œuvres d’art d’artistes polonais en Grande Bretagne au XXe siècle dans les collections de la Bibliothèque Universitaire à Torun – Collection des Archives de l’Émigration et du Musée Universitaire ».

Membre de plusieurs associations et de sociétés scientifiques polonaises et étrangères, dont la Société Scientifique KUL, l’Association des Historiens de l’Art, l’Association tchèque des historiens de l’art, architectes et urbanistes « Za Starou Prahu », l’Institut Français de Recherches Biographiques (Paris), le Centre Européen de la Culture et de la Mémoire de la Polonia à Vaudricourt (France), l’Association Internationale des Critiques d’Art (AICA), la Société des Amis « Archive de l’Émigration » à la Bibliothèque de l’Université Nicolas Copernic à Torun (Pologne), la Société Polonaise de Tourisme, la Société Polonaise des études culturelles (Varsovie), l’Association des Écrivains Polonais à l’Étranger (Londres), l’Association Italo-Polonaise à Padoue (Italie) ainsi que l’Institut Polonais des Études sur l’Art Mondial (Varsovie).

Ancien allocataire de nombreuses bourses d’études, entre autres de : l’Ambassade française en Pologne à l’Institut Catholique de Paris (1986), la Fondation Jean Paul II à Rome à l’Université de Pavie (1992), l’Univeristé Sacro Cuoro à Milan (1996, 2004), la Fondation Margrabin J.S Umiastowski à Rome (2011,2012), le Ministère italien des Affaires Étrangères à Rome (2012), l’Ambassade de la République de Pologne au Liban (2013), la Mission Historique à Wurzburg (2013).

En 2008, il reçoit la Médaille d’argent de Service de longue durée du Président de la République de Pologne.

En 2014, le Ministre de la Culture et du Patrimoine National lui décerne la Médaille du Mérite culturel polonais Gloria Artis pour ses recherches et son rôle dans la promotion de la culture et de l’art polonais émigré.

La plupart des publications de Jan Wiktor Sienkiewicz traitent d’un sujet absent de la littérature spécialisée jusqu’en 1989 : elles cherchent à rendre (d’abord par la reconnaissance, puis l’évaluation systématique et la critique) au travail (en particulier dans le domaine des Beaux-Arts) des artistes polonais émigré la place qui lui revient dans l’histoire de l’art polonais. Il s’intéresse également au rôle et à la participation de ces artistes dans l’art des pays qui sont devenus leur nouvelle patrie.

Dans les années 2000-2003, il a dirigé un projet intitulé « Les galeries polonaises à Londres après la Seconde Guerre mondiale » subventionné par le Comité de Recherche Scientifique. Depuis 2012, dans le cadre du Programme national pour le développement des sciences humaines, il dirige une équipe de recherche pour le projet « Inventaire et développement des legs d’archives et des collections des œuvres d’art d’artistes polonais en Grande Bretagne au XXe siècle dans les collections de la Bibliothèque Universitaire à Torun – Collection des Archives de l’Émigration et du Musée Universitaire ».

Membre de plusieurs associations et de sociétés scientifiques polonaises et étrangères, dont la Société Scientifique KUL, l’Association des Historiens de l’Art, l’Association tchèque des historiens de l’art, architectes et urbanistes « Za Starou Prahu », l’Institut Français de Recherches Biographiques (Paris), le Centre Européen de la Culture et de la Mémoire de la Polonia à Vaudricourt (France), l’Association Internationale des Critiques d’Art (AICA), la Société des Amis « Archive de l’Émigration » à la Bibliothèque de l’Université Nicolas Copernic à Torun (Pologne), la Société Polonaise de Tourisme, la Société Polonaise des études culturelles (Varsovie), l’Association des Écrivains Polonais à l’Étranger (Londres), l’Association Italo-Polonaise à Padoue (Italie) ainsi que l’Institut Polonais des Études sur l’Art Mondial (Varsovie).

Ancien allocataire de nombreuses bourses d’études, entre autres de : l’Ambassade française en Pologne à l’Institut Catholique de Paris (1986), la Fondation Jean Paul II à Rome à l’Université de Pavie (1992), l’Univeristé Sacro Cuoro à Milan (1996, 2004), la Fondation Margrabin J.S Umiastowski à Rome (2011,2012), le Ministère italien des Affaires Étrangères à Rome (2012), l’Ambassade de la République de Pologne au Liban (2013), la Mission Historique à Wurzburg (2013).

En 2008, il reçoit la Médaille d’argent de Service de longue durée du Président de la République de Pologne.

En 2014, le Ministre de la Culture et du Patrimoine National lui décerne la Médaille du Mérite culturel polonais Gloria Artis pour ses recherches et son rôle dans la promotion de la culture et de l’art polonais émigré.

Auteur et coauteur de plus de 220 publications, dont 35 livres concernant :

  • Les questions liées à la culture artistique de l’art contemporain polonais et européen du XXe siècle, en particulier l’art polonais et la vie artistique polonaise en exil, notamment :
  • Le travail des artistes du « Londres Polonais » 1945-1989 (École de Peinture de Chevalet et de Graphisme Marian Bohusz-Szyszko ; Département des Beaux-Arts de l’Université Polonaise à l’Étranger à Londres ; Association des Artistes Plasticiens Polonais en Grande-Bretagne – APA et d’autres alliances polonaises, des écoles, des associations et des groupes artistiques en Grande-Bretagne après la Seconde Guerre mondiale.) ;
  • L’histoire des galeries polonaises et étrangères d’art contemporain émigré, en Grande Bretagne (notamment les Galeries Drian, la Galerie Grabowski, la Galerie Centaure) ;
  • Le travail des artistes polonais, en particulier des artistes-soldats du Deuxième Corps de l’armée du général Wladyslaw Anders au Moyen-Orient, en Égypte et Italie (1942-1947) ;
  • L’art italien du XXe siècle – en particulier du milieu artistique de Milan (dont la Triennale de Milan et Attilio Alfieri) et de Rome (Académie des Beaux-Arts) ;
  • Le travail des artistes polonais contemporains d’origine lituanienne, biélorusse et ukrainienne, en particulier Robert Bluj, Andrzej Filipowicz et Vasyl Dutka ;
  • Le tourisme culturel;
  • Le rôle des arts plastiques dans les processus éducatifs et thérapeutiques